Accueil / Gros Plan / Maladie de Crohn / Les colites indéterminées

Les colites indéterminées

Ce diagnostic reste difficile parfois et c’est à distance lors d’une récidive que le diagnostic de RCH sera définitivement posé.

Par le Dr Didier Mennecier

Le diagnostic initial de maladie de Crohn et de Rectocolite Hémorragique, repose nous l’avons vue, sur l’association de signes cliniques, endoscopiques, radiologiques et histologiques (biopsies).

Ce diagnostic reste difficile parfois et c’est à distance lors d’une récidive que le diagnostic de maladie de Crohn ou de RCH sera définitivement posé. En effet, dans 10 à 20 % des premières poussées de Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin (MICI) colique pure, la différenciation avec la Rectocolite Hémorragique (RCH) est impossible. On parle alors de colite indéterminée.

Dans cette situation, on peut utiliser le dosage sérologique des anticorps pANCA (perinuclear antineutrophilic cytoplasmic antibody) qui sont plutôt positifs dans la RCH et les anticorps anti-Saccharomyces cerevisiae qui sont plutôt positifs dans la Maladie de Crohn. En effet, les résultats du suivi d’une cohorte d’une centaine de malades ayant une colite indéterminée 8 montrent que la plupart des malades ANCA+/ASCA- évoluent vers une RCH avérée alors que les malades ANCA-/ASCA+ évoluent pour la plupart vers une Maladie de Crohn avérée.

La découverte de lésions supra-coliques lors du bilan initial ou du suivi de la MICI peut faire porter le diagnostic de Maladie de Crohn. Il peut s’agir de la découverte de lésions endoscopiques et/ou radiologiques inflammatoires nettes oeso-gastro-duodénales et/ou de l’intestin grêle (notamment pas vidéo capsule), de granulomes en muqueuse saine ou malade, enfin de lésions histologiques d’un type particulier de gastrite focale.Voici un tableau regroupant l’ensemble des éléments endoscopiques et histologiques que l’on peut mettre en évidence dans la maladie de Crohn et le RCH.


Références :

  • Joossens S, Reinisch W, Vermeire S, et al. The value of serologic markers in indeterminate colitis: a prospective follow-up study. Gastroenterology 2002;122:1242-7.
  • Prenzel F, Uhlig HH. Frequency of indeterminate colitis in children and adults with IBD – a metaanalysis. J Crohns Colitis. 2009;3:277-81.
  • Lopes S, Figueiredo P, Portela F, et al. Capsule endoscopy in inflammatory bowel disease type unclassified and indeterminate colitis serologically negative. Inflamm Bowel Dis. 2010;16:1663-8.

Aller au contenu principal